À NOTRE TOUR

3 minutes intenses d’un message percutant pour pleinement réaliser l’étendue du Mal (2 premières minutes) et pour prendre la mesure de notre pouvoir et de notre responsabilité (3ème minute)

 

Sources d’informations, de conseils, de réflexions utiles :

Toutes ces sources ne sont pas à prendre pour argent comptant. Nous restons tous soumis à notre propre subjectivité. Il s’agit d’avoir l’approche et la vision la plus holistique possible, de développer sa souveraineté et sa spiritualité (qu’elle soit basée sur une divinité, la nature, l’univers, etc).

  • InfoVF est une plateforme incontournable qui agrège des vidéos francophones ou traduites en français.
  • Les DéQodeurs apportent un contenu de grande qualité en faisant le tri entre ce qui relève de l’affabulation de la preuve. Deux fois par semaine, le mardi et le vendredi, ils proposent un direct disponible quelques heures après en replay notamment sur Odysee (l’antidote à YouTube, Facebook et autres plateformes de l’inquisition !). Cette émission bi-hebdomadaire est la synthèse de la réalité du moment et future analysée par des esprits souvent très pertinents. L’émission du 14/09/2021 à partir de 28’30 » ouvrira les yeux au plus grand monde.

     

  • Radio-Québec, à l’image des DéQodeurs creuse en profondeur en s’attachant à trouver les liens de causalité entre des faits a priori décorrélés. Il s’agit aussi de replacer les événements dans une perspective globale et mondiale pour éviter le phénomène de la tête dans le guidon.
  • La Croix du Sud
  • Docteur Alwest pour rigoler franchement ! Et également ce bon vieux Mozinor avec cette parodie à mourir de rire
  • Agora TV
  • Réseau Voltaire dont cet article si juste de Thierry Meyssan
  • Manuel de survie en dictature

Actions de court/moyen terme :

  • Point de ralliement, utile également en cas d’urgence : définir dans son village, son quartier, sa ville, etc, un lieu (boulodrome, place du grand pin, jardin, belvédère, etc) facile d’accès qui permette de se rassembler dans de bonnes conditions comme le faisaient nos anciens en particulier. Il est aussi possible de définir un lieu supplémentaire plus confidentiel. Il existe un groupe sur une application de messagerie instantanée qui recense ces points mais pas référencé ici pour des raisons évidentes. A chaque collectif citoyen de créer un point et à le communiquer à ses prochains pour pouvoir se retrouver et rester en lien, notamment en cas d’incident majeur rompant les moyens de communication virtuels (black out plus ou moins déclenché…). Pour communiquer sans internet mais quand même avec son téléphone/ordinateur, voici un lien pratique.
  • Trouver des appuis lors d’actions de désobéissance civique ou dès que la déferlante totalitaire se manifeste dans la vie quotidienne : demander aux gens autour de soi de cautionner (particulièrement si on nous réprimande).
  • Partager ses expériences en montrant qu’un autre monde est possible. Comme Dimitri avec les vidéos qu’il m’avait envoyées au supermarché sans masque depuis les rayons jusqu’au passage en caisse. En mettant fin à cette dissonance cognitive (exemple : le masque est obligatoire alors que vous savez pertinemment que ce n’est ni bon pour vous ni pour les autres) et en le faisant savoir, cette mascarade grotesque perd toute emprise (cf. la vidéo en tête d’article).
  • S’affûter spirituellement et psychologiquement par la connaissance, les expériences de vie, l’introspection, le dialogue avec les autres, la méditation, la pleine conscience, la sophrologie, etc. La « guerre » qui nous est menée étant pour large partie spirituelle et psychologique.
  • S’affûter physiquement, ceci étant symbiotiquement lié aux dimensions spirituelles et psychologiques. La préparation physique passe par le développement de la polyvalence via des qualités d’endurance, de vitesse et de force, par l’hormèse, les jeûnes, l’intelligence nutritionnelle, etc. Compte tenu des interdictions de prendre soin de son corps et de son esprit via les sports à plusieurs librement au sein d’un collectif conventionné, créer des entités parallèles.
  • Constituer quelques réserves alimentaires avec des aliments à haute qualité nutritionnelle (pas de « calories vides »), voire avec des usages supplémentaires. Par exemple, préférer le miel de lavande au sucre blanc raffiné.
  • Composer une armoire/trousse à pharmacie de premiers secours complète pour pallier des dysfonctionnements ou des impossibilités de se faire soigner (c’est d’ailleurs déjà le cas).
  • Sortir un peu de cash des banques pour un certain nombre de raisons à développer (ne pas se faire piéger par le tout numérique, arranger les commerçants de proximité, échanger incognito, etc)
  • Construire sa souveraineté énergétique, idéalement en diversifiant les énergies. Pour aller plus loin, créer une « zone énergie » qui soit un lieu permettant aux personnes du coin de pouvoir accéder à l’énergie électrique.
  • Construire sa souveraineté numérique par l’utilisation d’alternatives au piégeage des individus comme de messageries cryptées, de logiciels libres, de protocoles sécurisés, etc. Limiter aussi l’usage du numérique pour agir dans le monde réel.
  • Être un soldat digital en mettant en place des actions dans le cadre de cette guerre de l’information (pour partie numérique). Par exemple, en mettant des mauvaises appréciations/notes aux collabos dans les avis Facebook, Google, Tripadvisor, Booking, etc. Autre exemple : inonder collectivement d’e-mails le même jour les responsables du public et du privé qui cautionnent ces déferlantes totalitaires.
  • La prescription du médecin du bonheur : 3 désobéissances civiles obéissances à son cœur par jour (peut-on seulement les appeler ainsi lorsque tout est illégal et surtout illégitime ?). Par exemple, mettre à la poubelle l’affichage relatif aux muselières, laissez-passer, distanciations, etc (guerre de l’information), se rendre seul ou à plusieurs (mieux) dans les différents établissements sans muselière et sans laissez-passer politique mais avec le sourire et la bienveillance, etc.
  • Envisager une expatriation temporaire pour les personnages publics qui se sont positionnés clairement face à cette mascarade dans le cas où il y aurait une fausse révolution ou une chasse à l’homme

Stratégies générales :

  • Mettre en œuvre des rassemblements locaux, dans chaque village, dans chaque ville, pas uniquement dans les préfectures et sous-préfectures. En effet, il s’agit de montrer partout physiquement aux autres qu’ils ne sont pas seuls et de prendre contact avec la résistance à proximité. La centralisation ne doit en aucun cas être la stratégie unique au risque d’être contre-productive et pulvérisée. Au contraire, créer un maillage diffus sur tout le territoire permet d’installer l’hypothèse démocratique, à savoir agir ici et maintenant.
  • Stratégie à deux têtes : combattre le système d’une part et faire un pas de côté d’autre part. Vivre en marge du système peut fonctionner dans une certaine médiocrité et un temps court, mais si le système n’est pas abattu alors il viendra chercher les marginaux là où ils sont dans la mesure où c’est un système totalitaire qui n’admet aucune alternative, aucune différence (il n’y aura pas d’exceptions à terme, tout le monde doit y adhérer). En complément, il est nécessaire de développer les alternatives de demain, l’architecture qui prendra le relai pour ne pas se retrouver démuni lors de l’effondrement définitif du système.
  • Susciter l’adhésion en jouant sur des émotions positives. Créer des déblocages plutôt que des blocages par exemple, que ce soit au niveau matériel comme psychique. Cela fait 18 mois (et même avant pour beaucoup d’entre nous qui nous sentions déjà à l’étroit dans ce monde) de restrictions, d’obligations, d’interdictions débordantes, de blocages insupportables. Et cette situation est très mal vécue. Elle vide les individus de leur énergie, les conduit à la perte d’espoir et, pire, anéantit toute espérance. Au contraire, créer des situations de déblocages permet de redonner de l’élan, de mobiliser autour de soi et de briser les plafonds de verre. C’est une nécessité absolue et c’est comme ça que l’humanité et le niveau de conscience général s’élèvera : par l’amour. Concrètement, il s’agit d’action positive. Uniquement résister, c’est épuisant. Construire son monde, c’est motivant. Un exemple tout simple : au lieu de bloquer un rond-point, débloquer un péage.

Je n’avais rien dit jusqu’à présent mais si vous souhaitez me soutenir sous quelque forme que ce soit, ce sera très apprécié, consacré à bon escient et je vous en serai spécialement reconnaissant sachant que cela viendra d’humains qui partagent en particulier des valeurs et des idéaux fondamentaux en commun. Je n’ai participé à aucune compétition depuis 2 ans, précisément par acte de sécession vis-à-vis des républiques bananières à travers le monde et de leurs délires machiavéliques. En mars 2020, j’ai fait le choix difficile d’être un (le seul ?) sportif professionnel engagé dans notre avenir collectif de long terme plutôt que dans l’égoïsme carriériste de court terme, nous donnant une chance d’accéder un futur digne de ce nom au lieu de laisser s’installer un FOUtur. Je tiens mes positions sans relâche passant des heures et des heures par jour à m’informer, me former, découvrir, expérimenter, transmettre, agir sur le terrain. Cependant, le temps commence à être long et ceci malgré des performances de haut niveau à l’entraînement que vous connaissez si vous me suivez au quotidien. Notamment sur l’aspect financier, je me prive de revenus, sans dispositif de compensation évidemment.

Si vous appréciez qui je suis, ce que je fais et que vous souhaitez me soutenir, vous pouvez contribuer via PayPal ou via Liberapay (plateforme libre).


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :